« L’aversion au risque guide les fourmis », Pour la Science

03 juin 2020 par webmaster
Le journal "Pour la Science" publie un article sur la dernière étude menée par Antoine Wystrach et Sebastian Schwarz du CRCA-CBI Toulouse.
La fourmi Melophorus bagoti utilise sa mémoire visuelle pour retrouver son chemin. © Antoine Wystrach

Extrait de l’article de Sean Bailly :
« La fourmi est capable de mémoriser un trajet de 100 mètres, même dans un environnement complexe, pour accéder à une source de nourriture. Chez certaines espèces, cette capacité à reconnaître son chemin repose principalement sur la vision. Les chercheurs comprennent relativement bien comment cette mémoire visuelle est utilisée par la fourmi. Ce qui est beaucoup moins connu, c’est le mécanisme d’apprentissage d’un nouveau chemin. Antoine Wystrach, chercheur CNRS au Centre de recherches sur la cognition animale, à Toulouse, et ses collègues ont étudié le cas de fourmis confrontées à un obstacle, comme un trou ou un prédateur, sur leur chemin. Les fourmis s’adaptent très vite pour contourner l’obstacle. »

Lire l’article complet sur le site web de Pour la Science

Reference :

Rapid Aversive and Memory Trace Learning during Route Navigation in Desert Ants

Antoine Wystrach, Cornelia Buehlmann, Sebastian Schwarz, Ken Cheng, Paul Graham

Current Biology, Volume 30, Issue 10, 18 May 2020, Pages 1927-1933.

 

A lire aussi