Comment se forment des files de moutons?

Les règles comportementales explorées entre paires d’individus dans des groupes de 2, 3 et 4 brebis sont les suivantes: je m’aligne (V), je m’oriente (attraction simple P) ou une combinaison des deux (V+P). Sur la base de données empiriques et d’exploration mathématique, trois modèles de réseaux d’interaction ont été testés: tout le monde interagit avec tout le monde (IN1); un individu est influencé par tous ceux qui le précèdent (IN2); un individu est influencé seulement par le plus proche qui le précède (IN3). Tous les individus peuvent devenir le leader d’un déplacement collectif et le restent jusqu’à ce qu’il cesse. Nos analyses suggèrent que le meilleur scénario est le suivant: lorsqu’un leader se déplace, ses congénères se mettraient rapidement à marcher dans la direction (règle V) uniquement du seul individu qui le précède (IN3).

Figure extraite de l’article de Gómez-Nava, Bon et Peruani. 2022. (doi.org/10.1038/s41567-022-01769-8). (a) Photo d’un grand groupe de moutons en alpage. (b) Une image d’une simulation de déplacement de 40 moutons sur la base du modèle le plus pertinent. Le leader: rond gris foncé et son déplacement par la flèche. (c) Schéma du réseau d’interactions dans un groupe de 13 individus, sur la base du modèle IN3. L’influence (flèche) descend en cascade dans un réseau hiérachisé, les individus étant représentés par un cercle.

Référence

Gómez-Nava, L., Bon, R. & Peruani, F.
Intermittent collective motion in sheep results from alternating the role of leader and follower.
Nat. Phys. (2022). https://doi.org/10.1038/s41567-022-01769-8

Contact

Richard BON

Abel Bernadou intègre le CRCA en tant que Professeur !

Abel BERNADOU

En utilisant les sociétés de fourmis comme modèle d’étude, son projet de recherche vise à identifier les déterminants physiologiques, comportementaux et écologiques prédisant à la formation de hiérarchies reproductives et à l’émergence de la division du travail dans les sociétés animales.

© Abel BERNADOU, CRCA-CBI Toulouse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Renaud Bastien intègre le CRCA en tant que Chercheur CNRS !

Renaud BASTIEN

Pour produire une réponse adaptée à leur environnement, les animaux doivent percevoir et intégrer les informations contenues dans celui-ci. La vision, en particulier, est cruciale chez de nombreuses espèces pour acquérir directement des informations spatiales. Renaud étudiera comment les informations contenues dans le champ visuel sont intégrées par l’individu pour contrôler son mouvement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le blob dans les classes et dans l’espace

© Audrey DUSSUTOUR / CRCA / CNRS Photothèque

Faire des expériences en classe sur une moisissure, ça vous tente ?

Et si nous le présentons ainsi : voir grandir et se nourrir un être étrange aux propriétés impressionnantes, et comparer vos observations avec les résultats obtenus par l’astronaute français Thomas Pesquet à bord de la station spatiale internationale. C’est mieux ?

C’est ce que propose l’agence spatiale française (le CNES), en collaboration avec le CNRS, à quelque 2000 classes de niveau primaire, collège ou lycée lors de la prochaine rentrée scolaire 2021-2022. Les inscriptions sont ouvertes.

En savoir plus

 

 

Antoine WYSTRACH, Médaille de Bronze du CNRS !

Photo d'Antoine Wystrach
Antoine WYSTRACH

Antoine Wystrach est un chercheur passionné, biologiste de formation, amoureux des neurosciences et de la biologie de l'évolution.

Il a réalisé son doctorat au CRCA, en étudiant sur le terrain la navigation des fourmis. Après quelques années au Royaume-Uni à modéliser le cerveau et le comportement des insectes lors de son post-doctorat, il a intégré le CRCA en tant que chercheur au CNRS.

Aujourd'hui, il étudie la navigation des fourmis à la fois en laboratoire et sur le terrain en utilisant des outils sophistiqués tels que la réalité virtuelle, des environnements 3D et des modèles en réseaux de neurones...
Les projets d'Antoine sont actuellement soutenus par un financement ERC.

Bravo Antoine !

Crowdfight COVID-19

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, des chercheurs du CRCA – CBI Toulouse ont mis en place la plateforme Crowdfight COVID-19, ayant pour objectif de mettre les compétences des chercheurs non mobilisés sur le Covid-19 au service des chercheurs mobilisés.

https://crowdfightcovid19.org/

 

Labellisation CARNOT COGNITION de l’Institut Cognition

L'institut Carnot COGNITION vient d'être labellisé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Le CRCA-CBI est l'une des 22 unités constituantes, le CNRS et  l'Université Toulouse 3 Paul Sabatier, comptent parmi les 25 tutelles qui soutiennent le projet. Le label Carnot vise à favoriser le développement des partenariats de recherche et le transfert de technologies entre la recherche publique et les entreprises à travers la recherche contractuelle.

Ainsi, l'institut Carnot COGNITION met à disposition des entreprises un portail de compétences académiques centrées sur l'étude du fonctionnement du cerveau et des capacités humaines à percevoir, agir, communiquer, comprendre, apprendre et interagir. Son offre de recherche est structurée en quatre axes:

  • Technologies d’augmentation cognitive
  • Évaluations comportementales cognitives
  • Cognition collective
  • Cognition & langage

De plus, l’Intelligence Artificielle constitue un axe transversal pour toutes les analyses de données massives, notamment celles liées aux marqueurs cognitifs et comportementaux.

Lire le communiqué de Presse du MESRI

Effets anxiolytiques et antidépresseurs de la Metformine dans un modèle de souris insulino-résistantes via la diminution des taux circulants d’acides aminés branchés

La dépression est un problème majeur de santé publique et une priorité de la recherche internationale en psychiatrie.

Une équipe de scientifiques menée par Bruno Guiard, enseignant-chercheur à l’université Toulouse III – Paul Sabatier et au sein du Centre de Recherches sur la Cognition Animale / Centre de Biologie Intégrative (CRCA/CBI CNRS/UT3 Paul Sabatier), apporte des évidences expérimentales suggérant que la metformine, un anti-diabétique oral, exerce des effets anxiolytiques et antidépresseurs dans un modèle murin d’insulino-résistance.

Cette découverte revêt une importance particulière en raison de l’efficacité limitée des traitements antidépresseurs actuels et de la recherche active de nouvelles cibles thérapeutiques qui en découle. Ces travaux ont été récemment publiés dans Journal of Neuroscience le 3 juin 2019.

Pour en savoir plus:

Model underpinning the effects of metformin on depressive symptoms in mice fed a HFD. Credit: Zemdegs et al., JNeurosci (2019)

Publication

Metformin promotes anxiolytic and antidepressant-like responses in insulin-resistant mice by decreasing circulating branched-chain amino acids.

Zemdegs J, Martin H, Pintana H, Bullich S, Manta S, Marqués MA, Moro C, Layé S, Ducrocq F, Chattipakorn N, Chattipakorn SC, Rampon C, Pénicaud L, Fioramonti X, Guiard BP.

J Neurosci. 2019 Jun 3. pii: 2904-18. doi: 10.1523/JNEUROSCI.2904-18.2019.

Contact

Bruno Guiard

Enseignant-Chercheur à l'université Toulouse III - Paul Sabatier et au CRCA / CBI-Toulouse

+33 5 61 55 63 36

Photo de Bruno Guiard

Bruno Guiard

Le blob absorbe les substances pour les mémoriser

Fusion des réseaux veineux de deux blobs © David Villa / CBI-Toulouse / CNRS Photothèque

Le blob est un organisme unicellulaire complexe mais dépourvu de système nerveux. Celui-ci est capable d’emmagasiner une connaissance et de la transmettre à ses congénères mais la manière dont il procède demeurait un mystère. Des chercheuses et chercheurs du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/UT3 Paul Sabatier)1 viennent de montrer que le blob apprend à tolérer une substance en l’absorbant.

Cette découverte découle d’une observation : les blobs s’échangent de l’information seulement lorsque leurs réseaux veineux fusionnent. Dans ce cas-là, la connaissance circule-t-elle au travers de ces veines ? Dès lors, la substance à laquelle le blob s’habitue constitue-t-elle le support de sa « mémoire » ?

Lire la suite sur le site web du CNRS

Logo pdfTélécharger le communiqué de presse CNRS

 

Publication

Memory inception and preservation in slime moulds : the quest for a common mechanism.

A. Broussard, J. Delescluse, A. Pérez-Escudero et A. Dussutour.

Philosophical Transactions of the Royal Society B le 22 avril 2019.

Contact

Audrey Dussutour

Chercheuse CNRS au CRCA / CBI-Toulouse

+33 5 61 55 64 41