Conférence « Quand les araignées tissent des liens » par Raphaël JEANSON

10 janvier 2019 par webmaster
Conférence dans le cadre des "Ouvertures de l'Université Toulouse III Paul Sabatier".

Jeudi 24 janvier 2019 12h30 - Amphi Concorde - Bâtiment U4

Quand les araignées tissent des liens

Par Raphaël Jeanson, chargé de recherche CNRS, Centre de Recherches sur la Cognition Animale - Centre de Biologie Intégrative (CNRS/UT3 Paul Sabatier)

Une araignée ? C’est noir, ça pique et c’est poilu ! Et c'est cannibale aussi ! Telle est la triste renommée des araignées, encore victimes de trop nombreux préjugés. Un aspect fascinant de leur biologie demeure particulièrement méconnu : la vie sociale. S'il est vrai que la vaste majorité des 47 000 espèces d'araignées décrites à ce jour est solitaire à l'âge adulte, toutes les espèces présentent une vie sociale temporaire suite à leur éclosion du cocon maternel. Une vie sociale permanente a même évolué chez une trentaine d'espèces tropicales où la coopération atteint un degré remarquable conduisant, par exemple, à la synchronisation des déplacements de plusieurs dizaines d'individus lors de chasses collectives. Au cours de cet exposé, j'introduirai brièvement quelques éléments généraux de la biologie et de l'écologie des araignées pour tenter de mettre un terme à leur réputation infondée. Je présenterai ensuite les résultats de travaux récents réalisés chez diverses espèces pour illustrer la manifestation du fait social. Enfin, je conclurai en présentant des pistes de réflexion sur les mécanismes ayant pu conduire à l'évolution d'une vie sociale permanente chez les araignées.

Télécharger le programme des conférences

A lire aussi